Qu’est-ce que la désinfection par nébulisation ?

Pendant cette période de crise sanitaire, il est essentiel d’assurer la propreté des locaux et des transports publics afin d’empêcher le Coronavirus (Covid-19) de se propager. En effet, la réouverture des entreprises, des bureaux, des hôpitaux et des transports communs doit impérativement s’accompagner d’une solution de désinfection adaptée pour éviter tous les risques. Il est donc primordial de bien choisir la méthode de décontamination et de désinfection en fonction du secteur dans lequel on se trouve. La désinfection par nébulisation fait partie des meilleures solutions pour éviter la propagation du virus et maintenir la sécurité et la santé de tout le monde.

La désinfection par nébulisation est aussi appelée DSVA (ou Désinfection des Surfaces par Voie Aérienne). Cette méthode consiste à projeter une substance désinfectante dans l’atmosphère à l’aide d’un diffuseur. Cela permet de décontaminer toutes les zones difficiles d’accès. Après utilisation, les produits (virucides) utilisés ne transmettent aucun résidu nocif dans le local. De ce fait, cette méthode est autorisée dans les hôpitaux et dans les usines agroalimentaires. Il ne faut pas alors s’étonner si un jour, l’on voit des personnes habillées en astronautes, revêtues d’une combinaison de couleur blanche et équipées de gigantesques masques. Ces personnes auront pour mission de réaliser le nettoyage des hôpitaux et des lieux publics par la désinfection par nébulisation.

Comment fonctionne la décontamination par nébulisation ?

La procédure consiste à effectuer d’une manière automatique un brouillard transparent dans toute la surface traitée. Avec le nébuliseur, on peut appliquer la majorité des biocides, des fongicides, des virucides, des insecticides et des désinfectants. Cet appareil répand le produit de façon à ce que celui-ci touche la globalité des surfaces visées. C’est une technologie composée principalement d’ultrasons que l’on utilise également pour conserver les aliments. Pour assurer une bonne réalisation des travaux, il est très important que les zones cibles soient facilement accessibles et soient débarrassées de tout objet susceptible de déranger.

La protection des documents importants est également nécessaire, s’il s’agit d’un bureau. Le procédé demande aussi d’arrêter les appareils fixes comme les ordinateurs ou les téléviseurs. S’il en existe une, il faut mettre en veille ou éteindre l’alarme incendie.

Après l’application, les lieux doivent rester déserts pendant 4 heures minimum. Une fois que les 4 heures sont écoulées, toute la surface doit subir une aération pendant 20 minutes. Pendant toute l’opération, seul le professionnel muni de toutes les protections nécessaires peut être présent sur les lieux. Il est important de savoir que les désinfectants utilisés pendant cette opération sont approuvés par le Ministère de la Santé publique et destinés pour la lutte contre le Coronavirus.

Les atouts de la désinfection par nébulisation

En cette pandémie du Coronavirus, il est idéal d’opter pour le nettoyage par nébulisation, car c’est une méthode efficace, simple et rapide. En effet, le produit désinfectant se propage partout dans la zone afin de réaliser une décontamination totale des surfaces probablement infectées.

De plus, toute la procédure se fait dans un délai exceptionnel. Contrairement aux méthodes traditionnelles qui consistent à diffuser un produit virulicide sur un tissu ou un chiffon que l’on doit effectuer à la main, cette méthode peut stériliser un bus en moins de 3 minutes. On ne doit pas oublier que la désinfection à l’aide d’un nébuliseur n’a besoin d’aucun rinçage, ne laisse aucune tache, ne contient ni alcool ni chlore et n’est pas corrosive (non acide, non brûlant).

La décontamination par nébulisation est une solution très efficace grâce à sa diffusion spontanée du produit sur toutes les zones, même dans les fissures. Elle permet aussi de protéger le réseau des égouts et canaux. De plus, les produits utilisés sont plus économiques et les risques de fuite dans les canalisations sont pratiquement nuls. La nébulisation simplifie le travail de l’opérateur et conserve sa santé grâce au produit non toxique. Un de ses principaux atouts est que les surfaces traitées peuvent aller de 50 cm² jusqu’à plus de 1000 m².

Les différents types de nettoyage par nébulisation

Il est essentiel de préciser que pour de grands espaces comme les salles de spectacle, les vestiaires, les hangars, les entrepôts, les gymnases et les ateliers, au lieu d’utiliser un nébuliseur, on utilise un atomiseur. En général, on peut distinguer deux types de décontamination par nébulisation : la nébulisation à l’aide d’un nébuliseur transportable (ou atomisation à l’aide d’un atomiseur) et la nébulisation à partir d’un point. La première est une méthode qui consiste à utiliser un équipement dorsal avec lequel l’on peut diffuser le virucide. Un technicien spécialiste s’occupe de désinfecter la pièce ou le local dans sa totalité.

La seconde, quant à elle, repose sur la propagation du produit dans une zone fermée. Les professionnels carrèlent les surfaces à nettoyer. Ensuite, ils mettent en place le nébuliseur dans un des angles secondaires du fond en direction de la sortie. À la fin de l’opération, un délai d’au moins 2 heures doit impérativement être respecté avant que l’on entre dans la pièce. Cependant, il existe d’autres types de désinfectant par nébulisation que l’on peut effectuer.

Pour désinfecter le sol, on peut utiliser la décontamination par nébulisation thermique. Ce procédé consiste à utiliser un lance-flamme au bord du tuyau du nébuliseur. Cette opération est très efficace pour le sol tant que celui-ci soit assez dur et incombustible afin d’éviter les risques d’incendie. On peut aussi citer le nettoyage par nébulisation à l’aide de formol. Pour cela, il faut utiliser entre 15 et 20 litres de formol pour un espace de 1000 m³. Cette procédure offre l’avantage d’avoir une meilleure portée et d’être plus puissante. Toutefois, cela peut gravement nuire à la santé à cause de sa contenance en formol assez élevé (40 %) et n’est pas compatible à certains types de nébuliseurs. Cette méthode n’est donc pas adaptée à la situation actuelle.



Dans quel cas une décontamination par nébulisation est-elle nécessaire ?

Malgré la propagation du Covid-19, la réouverture des bureaux est déjà lancée. Avant que les bureaux ne se rouvrent, il est primordial de garantir un environnement hygiénique et sain pour les clients et les collaborateurs. Dans le cas où les bureaux auraient été occupés 10 jours avant la fin du confinement, une désinfection totale est nécessaire. Par conséquent, il serait idéal de choisir le nettoyage par nébulisation puisqu’elle assure la décontamination intégrale des virus dans les locaux. Pour les chambres d’hôpital, désinfecter l’espace par nébulisation est méthodiquement une meilleure solution par rapport à la méthode classique par lingettes. Cela s’explique par la qualité supérieure du nébuliseur face au travail manuel.

Le nébuliseur permet, d’atteindre tous les endroits touchés, même les plus difficiles à accéder. La méthode par nébulisation est aussi utilisée dans les conduits d’aération ou dans les tuyaux. Ce type de nettoyage présente donc plusieurs avantages dans les hôpitaux. D’abord, il n’y aura plus aucun doute par rapport à l’hygiène, ce qui permet de garantir la sécurité et la santé des patients et du personnel. Puis, les inexactitudes et les petites maladresses seront éradiquées par le produit émis par l’atomiseur. Enfin, la procédure de nébulisation est complétée naturellement par le nettoyage manuel avec un chiffon stérilisant des poignées de porte, des claviers, etc.

La désinfection par nébulisation est aussi adaptée pour les grandes surfaces, les chantiers du bâtiment, les cliniques, les entreprises du secteur tertiaire, les crèches, les écoles, les ambulances, les maisons de retraite, les industries agroalimentaires, les ateliers, les salles de sports et les piscines.

En guise de conclusion, sachez que seuls les produits virocides permettent d’éliminer le Coronavirus et de limiter sa propagation. Les produits que l’on achète dans les grandes surfaces sont capables de détruire les microbes, mais ne sont pas assez puissants pour les virus. Il est préférable alors de choisir des produits fongicides, bactéricides et avant tout, virocides. Pour que la décontamination soit efficace, il faut faire appel à un technicien professionnel qui établira avec vous la stratégie de désinfection. Ces professionnels seront dotés de matériels très performants et conçus pour l’opération comme les atomiseurs, les nébuliseurs et les pulvérisateurs. Il est également très important de savoir que, d’après l’OMS et le ministère de la Santé, le temps de vie du Coronavirus varie sur la peau. Cela peut durer 12 heures sur les vêtements et les masques et peut aller jusqu’à 4 jours sur de la matière en bois, 5 jours sur de la matière en verre ou en métal et 9 jours sur du plastique.

Evaluez notre article !
[Total: 0 Average: 0]