Comment sélectionner une entreprise spécialisée dans le nettoyage des copropriétés ?

Depuis l’arrivée de la pandémie en France, le gouvernement a commencé à prendre des mesures de sécurité. Après deux mois de mise en quarantaine, il souligne que le respect des gestes sanitaires est de vigueur. Parmi ces derniers, on peut inclure la désinfection et le nettoyage quotidien des bâtiments. Comment faut-il sélectionner son entreprise de nettoyage de copropriétés ? Cet article vous sera d’une aide inestimable.

Qu’est-ce qu’une copropriété ?

Une copropriété est une grande infrastructure répartie entre plusieurs individus différents. En général, la distribution des parts est répartie par lots. D’ailleurs, il est défini par la loi 65-557 du 10 juillet 1965 « Le terme copropriété désigne un bâtiment ou un immeuble de grande envergure dont la propriété est répartie en différentes parts. Chaque lot doit être composé de partie privative ainsi qu’une quote-quart de partie commune. Si ces critères ne sont pas remplis, alors le contrat de copropriété est annihilé ».
Dans son sens le plus large, le mot « copropriété » ne désigne pas uniquement les personnes en question, mais également le bâtiment. C’est de cette définition qu’est né le terme « domaine en copropriété ». Ce dernier désigne l’ensemble de bâtiments existant dans une zone délimitée.

Les cas de copropriétés en France

D’après un chiffre sorti par l’INSEE en 2012, le nombre de logements en copropriété ne cesse d’augmenter. Chaque année, on peut enregistrer une hausse d’environ 30 % concernant la création de bâtiment en copropriétés. Cela signifie que plus de 10,6 millions de logements sur un total de 30,5 millions sont soumis à un contrat de copropriété.

Les différentes parties qui composent une copropriété

Conformément à la loi 65-557 du 10 juillet 1965, un logement en copropriété doit disposer d’une « partie privative » et une « partie commune ».

Les parties privatives

Les parties privatives sont relatives aux lots exclusifs de chaque copropriétaire. Il peut utiliser le local à sa guise et aucun autre copropriétaire n’a le droit d’y pénétrer librement. Si besoin, le détenteur a le droit de mettre en location son patrimoine immobilier sans demander le consentement des autres copropriétaires.
D’ailleurs, il est essentiel que les conditions d’utilisation des parties privatives soient mentionnées dans le contrat de copropriété. Chaque copropriété a le droit d’utiliser son bien à « usage exclusif » ou à « usage mixte ».
Toutefois, chaque propriétaire doit prendre en charge personnellement le nettoyage et la désinfection de son local.

Les parties communes

Ils regroupent tous les éléments dont chaque copropriétaire peut utiliser à sa convenance. Afin d’éviter toute sorte de conflits entre les propriétaires, les parties communes sont régies par l’article 3 de la loi datant du 10 juillet 1965. En outre, les parties communes désignent le sol, les cours, les parcs et les jardins présents au sein de l’enceinte, les voies d’accès, les systèmes électriques, les systèmes de canalisations (même ceux qui sont présents dans les parties privatives), les cheminées, les corridors et les locaux de service commun.

Quels sont les règlements qui régissent une copropriété ?

Le règlement de copropriété est une sorte de règlement intérieur qui régit chaque utilisateur. Ce document a comme objectif l’établissement d’un comportement de vie modèle afin d’éviter toute sorte de conflits individuels. En outre, les règlements de copropriété régissent la vie en société de chaque détenteur de partie privatif.
En établissant cette règle, les membres de la copropriété procèderont à la répartition des lots. En cas de crise telle que la pandémie de coronavirus, les copropriétaires doivent se réunir et prendre les décisions adéquates.

Un état descriptif de division

C’est un document très important qui doit être élaboré parallèlement aux règles de copropriétés. Sachez que le document doit comporter une description détaillée et précise de chaque lot. En effet, la couleur des murs, le nombre de fenêtres, le nombre de pièces, la qualité des sanitaires et l’éclairage doivent être inscrits. Par ailleurs, chaque lot privatif doit être répertorié, numéroté et bien décrit jusqu’au moindre recoin.

Un carnet d’entretien de l’immeuble

À partir de 2010, les biens de copropriétés doivent obligatoirement posséder un carnet d’entretien. Il permettra à chaque propriété de faire le suivi exact des services d’entretien (diagnostic immobilier, nettoyage et désinfection) ainsi que les divers travaux de rénovation (ravalement de façade, changement des tuyaux de canalisation et autres).
Qui a le droit de détenir le carnet d’entretien ? Il doit obligatoirement être détenu par un membre du syndic.

La mise en place d’un syndicat des copropriétaires

La mise en place de syndicat de copropriétaire doit être établie dès le début des travaux de construction. Jusqu’à présent, il doit être constitué par les copropriétaires. L’adhésion à ce groupe se fait sans aucune formalité.
Certains d’entre vous confondent souvent le terme « syndic » et « syndic des copropriétaires ». Sachez que le syndic n’est d’autres que le représentant du groupe de syndicats des copropriétaires. Il sera l’image de votre fondation. Son rôle est d’assurer la bonne gestion des ressources et la conservation du bâtiment. Par conséquent, c’est lui qui a le droit de fixer les règlements du bâtiment.

Qu’est-ce que l’assemblée générale du syndicat des copropriétaires ?

L’assemblée générale du syndicat des copropriétaires se traduit par la réunion de tous les copropriétaires existants. Ils doivent impérativement se réunir lors des prises de décisions concernant leurs biens immobiliers communs. Ils peuvent, par exemple, choisir ensemble la société qui devra prendre en charge la sélection des entreprises spécialisées dans le nettoyage des copropriétés.
Pour plus d’efficacité, les membres doivent effectuer des recherches individuelles et le soumettre au vote.



Qui sont les membres qui constituent un conseil syndical ?

Comme toute autre constitution, les copropriétés doivent posséder un conseil syndical. En général, les membres du conseil doivent être élus durant l’assemblé général des copropriétaires. Quels sont les rôles du conseil syndical ? Sachez qu’ils doivent assister le syndic lors des prises de décision et la gestion des ressources (matériel et immatériel). D’ailleurs, ils doivent obligatoirement consulter l’avis du syndic en cas de travaux de construction urgents.
Mis à part cela, le conseil syndical joue le rôle de connecteur entre le syndic et les copropriétaires. Jusqu’ici, le conseil syndical ne dispose d’aucune personnalité juridique. C’est pourquoi il n’a pas le droit de prendre des décisions lors d’un rendez-vous administratif.

Les critères à prendre en compte pour choisir l’entreprise spécialisée dans le nettoyage

Choisir une entreprise spécialisée dans le nettoyage de copropriété n’est pas une chose facile. En effet, cela requiert un savoir-faire et un sens de l’analyse. Afin de faciliter votre quête, nous avons regroupé sept critères essentiels qui peuvent vous être utiles.

Critère 1 : son professionnalisme

Gardez toujours en tête que la qualité de l’intervention varie en fonction du professionnalisme de la société. En confiant votre copropriété à des mains expertes, vous aurez un travail de qualité prémium. D’ailleurs, les sociétés leaders possèdent les derniers outils nécessaires dans le nettoyage et l’entretien de vos bâtiments.

Critère 2 : sa proximité

D’après plusieurs abonnées, la proximité est un critère décisif qui peut influer sur le prix de l’intervention. Si, par exemple, vous optez pour une société loin de chez vous, les frais de déplacement seront à votre charge. Toutefois, si la société annonce qu’il prend en charge les frais de déplacement, vous pouvez vous adonner à ses services.

Critère 3 : la qualité de son personnel

Dans la plupart des cas, les entreprises de renom mettent en votre disposition un personnel hautement qualifié. Certains ont même bénéficié d’une formation à long terme avant d’exercer. De ce fait, vous aurez un travail propre et de bonnes qualités.

Critère 4 : sa notoriété

Avant de fixer votre choix sur une entité quelconque, assurez-vous que celle-ci dispose d’une bonne réputation. Si vous ne disposez d’aucune information concrète, nous vous conseillons de consulter l’avis des internautes sur un forum. C’est un moyen qui vous permettra d’éviter les mauvaises surprises.

Critère 5 : sa certification

À cause de la création en abondance de sociétés, il est difficile de distinguer la nature de certains d’entre eux. Pour ce faire, assurez-vous qu’il est certifié « Écolabel » ou « Qualipropre ». Avez-vous trouvé le site internet de l’entreprise ? Cliquez sur la barre d’information pour découvrir sa nature (certification, réputation et autres activités annexes).

Critère 6 : son prix

Souvenez-vous toujours que le prix de chaque intervention peut varier en fonction de la proximité de l’entreprise et votre copropriété.
Faut-il comparer les devis ? Depuis un certain temps, les devis gratuits sont devenus très à la mode. Pour en bénéficier, il vous suffit de vous rendre sur la plateforme numérique de la société. En général, ils mettent en votre disposition un lien hypertexte qui vous permettra d’accéder à un formulaire de « demande de devis ». Quelles sont les mentions obligatoires dans le formulaire ? Vous devez décliner votre lieu de résidence, préciser le type de surface à traiter (usine, immeuble, bureaux, parkings, jardin, locaux industriels ou autres), la dimension de la surface à traiter en mètres carrée ainsi que les conditions d’exécution (fréquence de nettoyage, l’heure de nettoyage et le jour de nettoyage). Après avoir rempli toutes les mentions obligatoires, vous allez avoir une fourchette de prix en seulement une minute. Comparer les prix vous permettra de trouver l’entreprise adéquate à votre budget.

Quelles sont les missions d’une entreprise de nettoyage ?

Les offres d’une entreprise spécialisée dans le nettoyage varient en fonction de son expertise. A priori, leur objectif est de vous proposer des solutions de nettoyage adaptées à la nature de votre bâtiment. Ce sera l’occasion de vous mettre à l’affût des nouvelles normes en vigueur.

Le savoir-faire des entreprises de nettoyage de copropriété

La société peut vous aider à remplacer diverses fournitures sanitaires telles que les rouleaux de papier toilette (cela dépend de la fréquence de nettoyage), les distributeurs de savon, les essuie-mains, les porte-savons, le robinet et autres. Ils peuvent également nettoyer et entretenir vos fenêtres (vitres et joints). Si vous n’avez pas le temps de faire tourner votre lessive, ils mettent en votre disposition des personnels très qualifiés. En effet, vous pouvez leur confier toutes les tâches pénibles de votre copropriété. Avec les outils et les matériels adéquats, ils sauront vous satisfaire au plus haut point.
Avez-vous des problèmes de sol tels que les impuretés ? Pas de panique. Ils sauront gérer cette situation avec efficacité. D’ailleurs, ces services sont valables si votre copropriété sert de centre hospitalier.

Quand devez-vous contacter une entreprise de nettoyage ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent vous pousser à contacter une entreprise de nettoyage. Lesquels ?
– Pour nettoyer un chantier.
– Pour vous aider à débarrasser les débris en cas de sinistres.
– Pour entretenir votre infrastructure.

Les caractéristiques du nettoyage des parties communes

Conformément aux standards d’éthique, la société propose des interventions adéquates à la nature de vos parties communes.

Les parties communes à l’intérieur du bâtiment

En général, le nettoyage des parties communes à l’intérieur du bâtiment peut être personnalisé en fonction des décisions prises par l’assemblée générale des syndicats des copropriétaires. Le service inclut le lavage des murs, l’astiquage, le nettoyage des portes et des halls d’entrée, la désinfection du sol, le nettoyage des cages d’ascenseurs, la lessive et le nettoyage des rampes d’escalier.

Les parties communes à l’extérieur du bâtiment

Le débroussaillement des voies d’accès, le lavage des places de parking, le nettoyage de la totalité de vos façades, la tonte de votre pelouse, le taillage de vos haies et le taillage de vos buissons. En outre, il inclut tous les services pénibles pour vous et votre entourage. De ce fait, vous n’aurez pas à vous disputer de quoi que ce soit.

La disponibilité de la société doit-elle être prise en compte ?

Sachez qu’il existe des sociétés qui propose des services 24/24 heures et 7/7 jours. Si la copropriété sert de bureau administratif, vous pouvez entamer les procédures de nettoyage en week-end. Cependant, si vous suscitez les prestations d’une entreprise de nettoyage le week-end, le prix peut augmenter considérablement.

Evaluez notre article !
[Total: 0 Average: 0]